Rechercher

Un seul logiciel qui fait tout ? ou plusieurs logiciels spécifiques ?

Mis à jour : 30 déc. 2019



Mieux vaut avoir un logiciel qui répond à tous nos besoins, ou une succession de plusieurs logiciels spécifiques ? C’est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans cet article.

On aurait tendance à répondre naturellement « Mieux vaut un seul logiciel qui fait tout, on ne va pas s’embêter à monter une usine à gaz, si on peut tout faire dans un seul outil ».

Mais vous allez voir que ce n’est pas si évident que ça. Un logiciel qui fait tout survolera forcément certains sujets, tandis qu’en prenant plusieurs logiciels, on est certain d’avoir le meilleur dans chaque domaine.


Pour illustrer notre propos, nous allons partir d’un besoin client :

« Une PME souhaite s’équiper d’un logiciel pour effectuer tout son suivi, prospect / client / adv – Marketing (Emailing, marketing automation, etc.) – Force de vente (Suivi des opportunités, rdv, etc.) – ADV (Devis, commande, achat, étude) – Après vente (Suivi des tickets, base de connaissance, satisfaction, etc.) Le tout avec une fibre collaborative »


Réponse avec un logiciel qui fait tout


Si nous décidons de répondre à ces besoins avec un seul logiciel nous avons deux options :

Avoir du temps et de l’argent (Exemple SaleForce et encore il ne couvre pas la partie ADV)S’équiper d’un logiciel qui fera tout, mais qui survolera chaque sujet (Exemple Sellsy, qui couvre tous les points, mais qui en survole beaucoup)

Les systèmes complets et performants sont encore malheureusement réservés à certaines tailles d’entreprises. Pour répondre aux différentes particularités et pour avoir une réponse fonctionnelle aussi large, il faudra forcément un budget conséquent, des équipes internes pour suivre le projet et de la patience.


Réponse avec plusieurs logiciels liés entre eux


Il n’y a pas si longtemps que ça, cette solution était encore impossible à envisager. Qui dit plusieurs logiciels, dit plusieurs bases de données et donc de la saisie multiple.

Grâce à l’arrivée des solutions cloud, nous avons découvert la notion d’API (Interface de programmation) Ces API nous ont permis de connecter plusieurs solutions entre elles et donc d’éviter les saisies multiples. Il a d’abord fallu faire des développements spécifiques pour connecter ces solutions ensembles (Ce n’était pas l’idéal). Mais rapidement les éditeurs ont fait en sorte que leurs solutions communiquent facilement avec les autres.

Soit en proposant des intégrations nativesSoit en se rendant compatible avec des plateformes de mise en relation de logiciels (Zapier)

Ces évolutions nous ont permis d’envisager le principe de multi-outils connectés entre eux. Quoi de mieux que d’avoir le meilleur logiciel de chaque domaine, tout en évitant de saisir plusieurs fois les données ?

Reprenons notre exemple exposé plus haut et voici Réponse concrète avec une vision multi-outils:

Mailchimp, Mailjet pour la partie marketing (Emailing, automation, etc.) Pipedrive pour la partie CRM orienté vente (Pipeline, activités, etc.) Sage, EBP ou Cegid pour la partie ADV (Devis, commande, facture, stock, etc.)Zendesk pour le suivi après vente, satisfactionLe tout connecté avec Zapier et centralisé avec Slack.

Bien sûr il s’agit d’un exemple, ce n’est pas un modèle parfait, mais ça donne une idée de ce qu’il est possible de faire en prenant un logiciel par fonction.


Conclusion


Bien sûr il faut étudier les particularités de chaque projet, mais sur le périmètre TPE / PME, le choix de « plusieurs logiciels » nous semble le plus cohérent. Il faudra être vigilant sur la notion de meilleur logiciel, car elle dépend beaucoup des particularités de chaque entreprise. N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, si nous pouvons vous aider, nous le ferons avec plaisir.

A très vite





13 vues
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône

OSIRIS : +225 20 22 56 11    

  info@groupeosiris-ci.com  

SENINFOR : +221 33 823 64 80     

            info@seninfor.com

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône